Réalisez un panneau de rangement d’atelier

Réaliser un panneau de rangement d'atelier étape 0 - Le Webzine de La Boîte à Outils

On ne peut travailler correctement dans un atelier que si les outils sont bien rangés. On ne doit se servir de la boîte à outils que pour les transporter, mais ne pas la considérer comme une boîte de rangement. La solution idéale est de les accrocher sur un panneau perforé. Vous aurez ainsi tous les outils à portée de main.
Cette fiche conseil de bricolage vous donne les étapes à suivre afin de réaliser un panneau de rangement d’atelier.

Réaliser un panneau de rangement d'atelier étape 0 - Le Webzine de La Boîte à Outils

On ne peut travailler correctement dans un atelier que si les outils sont bien rangés. On ne doit se servir de la boîte à outils que pour les transporter, mais ne pas la considérer comme une boîte de rangement. La solution idéale est de les accrocher sur un panneau perforé. Vous aurez ainsi tous les outils à portée de main.
Cette fiche conseil de bricolage vous donne les étapes à suivre afin de réaliser un panneau de rangement d’atelier.

Toutes les étapes de la fiche
1 2 3 4 5
Etape 1

Etape 1 : Tasseaux

Etape 1

Préparation

Placez le panneau devant l’établi si celui-ci est placé contre le mur.
Vous pouvez prévoir d’installer un alignement de prises sous le panneau.
Mesurez la place dont vous disposez sur le mur. En partenariat avec SystèmeD.fr Suivant

Cotes des tasseaux

L’ossature sera constituée de tasseaux de 30 x 20 mm de côté.
Reportez les cotes de hauteur et de largeur disponibles sur les tasseaux.
Guidez-vous sur une équerre pour que les coupes soient bien perpendiculaires aux tasseaux En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Coupes des tasseaux

La section des tasseaux étant assez faible, vous pourrez les scier facilement avec une scie à dos dans une boîte à onglets, le tasseau étant bloqué par un petit serre-joint dans la boîte. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 2

Etape 2 : Perçage

Etape 2

Pose des tasseaux

Appliquez les tasseaux verticaux sur le mur en contrôlant leur verticalité au niveau à bulles (ou avec un niveau laser).
Tracez leur emplacement sur le mur. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Points d'ancrage

Tracez les points d’ancrage sur les tasseaux en fonction de leur disposition sur le mur. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Perçage

On pourrait percer en une seule fois le bois et le mur, mais l’hétérogénéité des matériaux (bois et maçonnerie) rend l’opération aléatoire.
Il vaut mieux percer les deux séparément.
Utilisez un support vertical de perçage (si votre perceuse peut s’y adapter).
L’alignement et la verticalité des perçages seront ainsi garantis En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Emplacement des trous

Suivant la nature du mur, il peut être opportun de faire un avant-trou pour marquer l’emplacement des perçages de celui-ci avec un foret de faible diamètre ou avec une vrille.
Positionnez les tasseaux selon le tracé et marquez l’emplacement des trous. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Perçages

Enlevez le tasseau.
Réalisez les perçages avec une mèche adaptée à la nature du mur. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 3

Etape 3 : Vissage

Etape 3

Pose des chevilles

S’agissant ici d’un doublage en plaque de plâtre, on utilisera des chevilles spécifiques à ce matériau.
Enfoncez-les au marteau. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Vissage 1

Ressortez légèrement la vis.
Engagez la fourche de la pince sur la tige de la vis.
Serrez fortement la pince pour entraîner l’expansion de la cheville derrière la plaque de plâtre. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Vissage 2

Ôtez complètement la vis.
La collerette de la partie “cheville” est parfaitement plaquée sur la plaque de plâtre, au ras du repère de positionnement du tasseau. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Vissage 3

Positionnez une nouvelle fois le tasseau en vous alignant sur le tracé.
Engagez la vis dans le trou préalablement percé dans le tasseau.
Serrez-la à la visseuse. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Ossature


Les différents tasseaux verticaux et horizontaux posés, l’ossature est prête à recevoir les panneaux de fibre perforés où vous pourrez accrocher les crochets de suspension des outils. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 4

Etape 4 : Pose du panneau

Etape 4

Pose des chevilles

Repérez l’emplacement précis des tasseaux à travers les trous du panneau.
Avec une vrille ou une pointe carrée, marquez l’emplacement des perçages dans les tasseaux. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Visseuse

Serrez les vis avec une visseuse.
Utilisez des vis dont la tête est assez large pour couvrir nettement la perforation et obtenir ainsi une fixation très solide du panneau. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Pose du panneau

Le panneau est installé. Vous n’avez plus qu’à réunir les outils que vous comptez y accrocher.
Vous déterminerez leur emplacement selon vos habitudes de travail. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 5

Etape 5 : Crochets

Etape 5

Disposition

Disposez les crochets en fonction de la répartition souhaitée de vos outils.
Il en existe de différentes sortes suivant la forme et le poids des outils à accrocher sur la plaque. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Positionnement

Positionnez les crochets de telle sorte que vous puissiez saisir facilement les outils, sans bousculer leurs voisins et sans être gêné pour les décrocher ou les accrocher.
Vous tâtonnerez certainement pour trouver la bonne place à chacun. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Finition

Quand vous aurez accroché tous les outils, vous pourrez reporter éventuellement leur profil au stylo-feutre pour retrouver leur emplacement précis.
Si leur position est logique, et si vous les raccrochez immédiatement après utilisation, vous devriez facilement retrouver leur place. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent