Montez un mur en parpaings

Montez un mur en parpaings étape 0 - Le Webzine de La Boîte à Outils

Qu’on l’appelle parpaing, moellon ou agglo, il est le matériau le plus utilisé pour la construction des maisons individuelles !

Du fait de son aspect granuleux, il doit être enduit après mise en œuvre. Les cotes des blocs peuvent être rectifiées pour le montage à joints minces.
Cette fiche conseil de bricolage vous donne les étapes à suivre afin de monter un mur en parpaings.

Montez un mur en parpaings étape 0 - Le Webzine de La Boîte à Outils

Qu’on l’appelle parpaing, moellon ou agglo, il est le matériau le plus utilisé pour la construction des maisons individuelles !

Du fait de son aspect granuleux, il doit être enduit après mise en œuvre. Les cotes des blocs peuvent être rectifiées pour le montage à joints minces.
Cette fiche conseil de bricolage vous donne les étapes à suivre afin de monter un mur en parpaings.

Toutes les étapes de la fiche
1 2 3
Etape 1

Etape 1 : Préparation du sol

Etape 1

Harpage

Creusez une légère saignée dans les murs d’ancrage d’extrémité pour assurer une bonne stabilité d’appui à la construction (“harpage”). En partenariat avec SystèmeD.fr Suivant

Arrosage

Si le sol est en béton, une fois nettoyé et débarrassé de tout gravats, arrosez-le largement pour l’humidifier et faire en sorte qu'il ne boive pas une partie de l’eau de gâchage de la semelle d’assise de votre mur.
Faites de même au niveau du harpage. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Ligne de départ

Avec un cordeau à tracer, dessinez une ligne sur le sol d’un bout à l’autre de l’emplacement du mur, qui constituera la ligne de départ de la construction.

Tenez-en compte tout au long du chantier. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Réalisation de la semelle

Réalisez une semelle de mortier sur le sol, préalablement nettoyé et humidifié.

Travaillez à la truelle et à la taloche en suivant la ligne de repérage. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 2

Etape 2 : Montage du mur

Etape 2

Premier parpaing

Disposez sur le sol le premier parpaing en le poussant bien dans l’encoche de harpage habillée d’un peu de mortier.

Veillez à ce que le bloc ne dépasse pas la ligne que vous avez tracée au sol. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Second parpaing

Déposez le deuxième parpaing de la rangée et tapez légèrement sur son extrémité avec une massette pour qu’il s’emboîte dans l’alignement du précédent. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Comblement

Généralement, on ne tombe pas sur un nombre de parpaings entier.

Mesurez l’espace à combler par un morceau de parpaing.

Tenez compte de l’épaisseur des joints verticaux. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Coupe

En l’absence d’une tronçonneuse à béton, procédez à une coupe à la main (elle évitera de faire beaucoup de poussière).

Réalisez une entaille avec l’angle de la frappe de la massette, ou avec un martelet, à l’extérieur d’une nervure.

L’entaille réalisée tout autour du parpaing, un coup sec suffira à créer la fracture du parpaing. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Habillage

Pour terminer la première rangée, mettez le morceau de parpaing en place.

Habillez de mortier au préalable le côté du parpaing appuyant sur le mur de butée. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant
Etape 3

Etape 3 : Finition

Etape 3

Corrections

Un cordeau sera tendu entre les deux extrémités de la première rangée de parpaings.

Vous pourrez ainsi repérer les éventuels défauts d’alignement ou de planéité et corriger les défauts constatés en donnant quelques coups de massette sur le bloc concerné.

Enlevez ou ajoutez un peu de mortier sous les blocs pour un éventuel réglage. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Application de mortier

Pour chaque rangée, déposez un cordon de mortier sur le chant supérieur des parpaings.

La taloche permettra d’éviter le débordement latéral du mortier. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Appareillage

La deuxième rangée commence par un demi-parpaing pour garantir une alternance des joints verticaux.

C’est ce qu’on appelle un “appareillage” à joints rompus ou décalés.

Vous pourrez terminer par un bloc entier. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Contrôles

Tendez le cordeau à chaque rang de parpaing pour garantir un parfait alignement des blocs.

Contrôlez également que les parpaings soient bien de niveau.

Corrigez les défauts éventuels en donnant de légers coups avec la panne ou le manche de la massette, pour écraser si nécessaire la semelle de mortier. En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent Suivant

Vérification finale

Rang après rang, contrôlez la verticalité de la construction avec un fil à plomb (ou un niveau à bulles). En partenariat avec SystèmeD.fr Précédent