20.02.2014

Norme sur l’installation d’un détecteur de fumée

Détecteur de fumée (DAAF)

N’attendez pas la limite légale du 8 mars 2015 : équipez-vous dès maintenant !

Le Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) permet d’alerter les occupants d’un logement d’un début d’incendie. Dès la formation de fumée dans la pièce où il est installé, le détecteur émet un puissant signal sonore permettant de réveiller les habitants endormis.

La loi du 9 mars 2010 et le décret du 10 janvier 2011 ont rendu l’installation d’un DAAF obligatoire dans tous les logements avant le 8 mars 2015.

Pourquoi faire une loi ?

Il faut savoir qu’en France, en moyenne, un incendie domestique se déclare toutes les deux minutes et que la plupart des incendies mortels ont lieu la nuit. En partant de ce constat, une loi a été mise en place afin que les habitants ne soient pas surpris dans leur sommeil. La simple présence d’un DAAF permettrait de réduire considérablement le nombre de victimes.

Normes et réglementations

Votre détecteur de fumée doit être certifié CE et NF, mais il doit également être conforme à la norme EN 14 604. Cette appellation est en effet une marque de fiabilité car elle impose un contrôle sérieux de l’appareil (puissance du signal sonore, temps de réaction de l’appareil, résistance au feu et aux chocs…).

Votre détecteur avertisseur de fumée ne doit pas être placé au hasard, mais de manière à être efficace dans toute votre maison, quelque soit son agencement.

Équipez vous dès maintenant d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) adapté pour votre logement mais également pour l’installation en caravane, camping car et mobile home.

Pour en savoir plus : Le site du service public.