03.06.2016

Installation d’un récupérateur d’eau : ce qu’il faut savoir

Installation d’un récupérateur d’eau

Récupérer l’eau de pluie, c’est facile ! Pour arroser votre jardin ou remplir un bassin, l’eau de pluie est tout à fait adaptée. Avec le Webzine de La Boîte à Outils découvrez ce qu’il faut savoir avant d’installer votre récupérateur d’eau.


Pourquoi récupérer l’eau ?

C’est écologique

Environ la moitié de l’eau que nous utilisons ne nécessite pas d’être potable : arrosage, lavage de voiture, WC … etc. En récupérant l’eau de pluie, on réduit l’usage des produits de traitement utilisés pour rendre l’eau potable. Cela permet également de préserver les nappes phréatiques.

 

C’est économique

Économiser de l’eau, c’est économiser de l’argent ! L’eau potable est une ressource payante et utiliser l’eau de pluie pour certaines opérations peut vous permettre de réaliser des économies.

 

L’eau de pluie est moins calcaire

L’eau de pluie est moins calcaire que l’eau du robinet. Elle permet donc de limiter les dépôts de tartre mais est également meilleure pour l’arrosage des plantes.

 

 

Comment choisir sa cuve ?

Contenance

Le volume de votre cuve dépend de plusieurs critères : la taille de votre jardin, le climat de votre région, l’usage que vous allez avoir de l’eau récupérée mais également la surface de votre toit. Si votre cuve est trop petite pour accueillir toute l’eau de pluie, elle débordera.

Pour choisir la contenance de votre récupérateur d’eau, nous vous proposons un tableau des besoins moyens suivant l’usage :

Contenance récupérateur d'eau

 

Relier 2 récupérateurs d'eau

idea-iconÀ noter : il est possible de coupler plusieurs cuves grâce à un ensemble de jumelage.

 

 

 

Esthétique

Il existe des cuves de récupération d’eau de différentes formes et couleurs :

vignette esthetique 1 vignette esthetique 2 vignette esthetique 3
Modèles de récupérateurs d’eau proposés par garantia

 

 

 

Ces récupérateurs d’eau peuvent être complétés avec divers accessoires suivant le besoin : par exemple un socle, un robinet ou bien un set de jumelage de cuves.

Socle pour récupérateur d'eau Robinet pour récupérateur d'eau Set de jumelage pour récupérateur d'eau

 

Où placer sa cuve ?

  • Près d’une source d’eau (gouttière)
  • À plat sur le sol, de manière stable afin d’éviter les déséquilibres avec le poids et les risques de casse du fond.

 

 

Précautions à prendre lors de la pose

Lors de l’installation du récupérateur d’eau, choisissez plutôt une exposition au nord afin d‘éviter que l’eau ne chauffe trop.

La cuve doit être maintenue fermée afin d’éviter la prolifération de larves. Elle doit également être vidée en hiver afin d’éviter que l’eau ne gèle et la brise.

Pour éviter que votre récupérateur d’eau ne se déforme, il est possible d’y installer des renforts intérieurs.

Si vous souhaitez installer votre cuve sur la descente d’un abri de jardin sans évacuation, pensez à réaliser un puit perdu : 30×30 cm avec un film géotextile et des galets.

 

caution Attention :

  • L’eau de pluie récupérée n’est pas potable ; elle ne doit pas être consommée.
  • Il est interdit de récupérer l’eau de pluie d’un toit-terrasse accessible.
  • Pour la récupération de votre eau de pluie, n’utilisez pas le cuivre (toxique), l’aluminium, les matériaux synthétiques, le goudron, le bois, les toits végétaux ainsi que l’amiante et le plomb.

 

En partenariat avec